rwanda nanzia 2016.10 (106)
12
fév

Projet 2 : Construction du bloc sanitaire

Rapport du 26 septembre 2016 établi par Lambert BYEMAYIRE, Ingénieur :

Avancement des travaux :

 - Défrichage et installation de chantier

Pour l’installation de chantier, le baraque de chantier (bureau et stock) utilisé lors de la phase de construction du bloc de six salles de classe,  est également utilisé pour le nouveau chantier, seulement certains outils notamment brouettes, pelles, houes, marteaux, ficelles etc…  sont fournis pour le bon déroulement du travail.

Ces travaux d’installation ont été  réalisés en date du 03 Août jusqu’au 5 Août 2016

Pour ne pas distraire les élèves, une isolation contre le nouveau bloc de classe est réalisée, en outre le nouveau site abritait le mur sur lequel  est inscrit les noms des victimes du génocide de 1994, ce mur sera reconstruit sur un nouveau site qui sera choisi par la Congrégation des BENEBIKIRA.

Terrassement et implantation

Du 09 au 11 Août, la plateforme du bloc sanitaire était prête, il s’agissait de la démolition du mur dont on a parlé ainsi que l’égalisation du terrain à construire. Comme d’habitude la réalisation de ce poste est assurée par la main d’œuvre locale (hommes et femmes)

-  Fouille des fondations

 Les travaux de fouilles  des fondations ont été exécutés au cours de la période du 9 au 11 Août 2016 et  en général,  les fouilles sont creusées sur une largeur de 50 cm et une profondeur moyenne  de 80cm, seule la façade latérale gauche a connu une surprofondeur  car la pente du terrain naturel n’était pas négligeable. Lors de l’exécution de ce poste plusieurs fosses ponctuelles sont trouvées.

 

Travaux des fondations :

Les travaux des fondations ont été réalisés entre le 13 et le 19 Août 2016  et les tâches sont reparties comme suit:

-  Béton de propreté

Avant la mise en œuvre du béton de propreté, les travaux ont commencé par  nettoyage des fonds des fouilles, l’étape suivante a été de couler le béton de propreté de 5cm d’épaisseur sur tous les fonds des fouilles dans le cadre d’éviter un contact direct entre le sol et l’ouvrage envisagé, ce dernier est dosé à 150kg/m3

-  Fondations en moellons

Après béton de propreté, immédiatement une fondation en moellons reliant toute la structure a commencé en date du 14 pour prendre fin le 19 Août 2016. Cette fondation est hourdée en moellons (granite) avec  une largeur de 40 cm et une hauteur variable selon la profondeur des fonds des fouilles. Ces moellons sont reliés avec un bon mortier de ciment dosé à 250kg/m3

-  Ferraillage et bétonnage de la longrine

Au cours  de la préparation des fouilles des fondations, il a été vite remarqué que le terrain à construire comprenait beaucoup de fosses ponctuelles occasionnées par la recherche des corps y jetés pendant le génocide de 1994, alors pour lutter contre le danger futur de l’ouvrage notamment la fissuration lors d’un tremblement de terre,  la note de calcul de la longrine prévu par le devis a été vite revue.

Une longrine (chaînage bas ) de 25cm x 20 cm est reposée sur la fondation en moellons dans le cadre de relier toute la structure en béton armé, ainsi le ferraillage ( composé de 4 barres dont 2 de 12mm et 2 de 10mm reliés par des étriers de 8mm) est posé. Ce poste de confection de la longrine (coffrage, armatures et bétonnage) est réalisé du 19 au 25 Août 2016.

Elévation des murs en  briques cuites

Après bétonnage de la longrine, la phase suivante est l’élévation des murs intérieurs et extérieur du nouveau bloc sanitaire, cette opération a été réalisée au cour de la période du 31 Août au 16 septembre 2016,  Ce poste consistait à monter les murs de 21 cm d’épaisseur pour les murs porteurs et 10 cm pour les cloisons des toilettes. Pour les murs de 21 cm dont la hauteur dépasse 2,50m,  un linteau continu en béton armé (chaînage haut) a été réalisé. Il faut signaler que la première assise sur la longrine est reposée sur une feuille en plastique, ceci dans cadre de lutter contre l’humidité.

Pour la solidité de l’ouvrage l’élévation en briques cuites

Comprend également les colonnes de 40 x 40 cm

-  Fosse septique

En parallèle des travaux de construction du bloc sanitaire, la réalisation de la fosse septique de 100 usagers était en cours de réalisation. Le creusement a eu lieu entre le 31 Août au 16 septembre 2016 et du 17 au 26 septembre c’est le bétonnage de la dalle de sol ainsi que l’élévation des murs de 30 cm d’épaisseur.

Ici il faut noter que la fosse chiffrée dans le devis contractuel est de 50 usagers mais sur base de son expérience Sr Félicité, Directrice de l’Ecole Saint Joseph a insisté pour doubler la capacité pour les projections futures ; ainsi sous l’accord verbal de Mme Véronique, membre de l’association les Ptits Lous, une fosse de 100 usagers est réalisée, la négociation des prix aura lieu lors du prochain séjour de certains membres de l’association début Octobre 2016. Il en est de même pour le système d’évacuation des déchets mais les détails seront sortis dans le prochain rapport.

En général, l’avancement des travaux est estimé à 77%, ce qui fait qu’on est dans les délais contractuels.

 

Planification des activités

Semaine du 26 septembre  au 15 octobre 2016

-          Crépissage des murs intérieurs

-          Rejointoyage de murs extérieurs

-          Installation des tuyaux d’alimentation

-          Installation des tuyaux d’évacuation

-          Câblage électrique

-          Pose des charpentes et de la toiture

-          Pose des portières

-          Construction des regards

-          Finissage de la fosse septique et creusement des puits perdus

-          Bétonnage de la dalle supérieure de la fosse septique

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

rwanda nanzia 2016.10 (108)

 

 

rwanda nanzia 2016.10 (110)

 

 

rwanda nanzia 2016.10 (107)

 

 

 

rwanda nanzia 2016.10 (105)

 

rwanda nanzia 2016.10 (119)